Pourridié sur vigne – racine

Description du pourridié sur racine de la vigne

Symptômes sur la vigne

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description du pourridié sur racine de la vigne

Maladie due à des champignons (Armillaria mellea– 90% des cas, Rosellinia necatrix, Roesleria subterranea) affectant parties souterraines de la vigne
Conservation plusieurs années dans bois mort du sol

  • Symptômes sur la vigne

Sur racines : Brunissement puis noircissement de l’écorce avec filaments mycélien blanc. Champignons de couleur jaune-miel à la base des ceps morts

Les symptômes apparaissent plusieurs années après la contamination et sont délicats à identifier

  • Période de présence

Juin à septembre

  • Méthode d’observation

Observer la présence de symptômes sur au moins 50 ceps répartis aléatoirement.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :
Détruire et brûler les sarments attaqués
Utiliser du matériel végétal sain
Favoriser l’écoulement de l’eau
Ne pas planter trop près d’une forêt de chênes

Facteurs favorables :
Bois mort contaminé
T° entre 10 et 25°C
Sols alcalins
Azote organique
Excès d’eau

  • Niveau de pression

Faible : < 5% de ceps avec symptômes
Moyen : 5-10% de ceps avec symptômes
Fort : > 10% de ceps avec symptômes

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.