Piétin verse sur orge

Description du piétin verse de l’orge

Symptômes sur l’orge

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description du piétin verse de l’orge

Le piétin verse est une maladie ordinaire sur orge en France. Deux espèces existent mais Oculimacula yallundae est dominante et caractérisée par une croissance in vitro rapide.

Le risque piétin verse est déterminé par les conditions agronomiques de la parcelle. Une estimation du risque peut-être évaluée dès le semis.

  • Symptômes sur l’orge

Gaine : tache elliptique, bordée d’un liseré brun diffus. Un ou plusieurs points noirs (stroma), peuvent être présents.

Tache de piétin verse sur la gaine de la tige

Épi : échaudage de l’ensemble de l’épi.

Tige : Une seule tache (rarement deux), peu délimitée et diffuse, toujours sous le premier nœud.

Verse possible à maturité en cas de forte attaque.

  • Période de présence

  • Méthode d’observation

A partir d’épi 1 cm, prélever au moins 40 tiges aléatoirement dans la parcelle. On compte le nombre de tiges atteintes (en %).

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Les variétés avec une note de résistance supérieure à 5 ne nécessitent habituellement pas de traitement. Maladie liée à la parcelle, donc éviter d’implanter des cultures sensibles de façon rapprochée. A intégrer dans un raisonnement de protection fongicide globale. Il n’est pas forcément rentable de faire un traitement unique pour piétin verse

  • Niveau de pression

Pression faible :

Moins de 10% des tiges atteintes

Pression moyenne :

Entre 10 et 35% des tiges atteintes : intervenir si risque agronomique fort (variété sensible, parcelle historiquement à risque).

Seuil de nuisibilité :

Plus de 35% des tiges atteintes