Tavelure sur poirier

Description de la tavelure sur poirier

Symptômes sur le poirier

Période de présence

Méthode d’observation

Conseil de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

Description de la tavelure sur poirier

Due au champignon Venturia pirina
Contamination par deux inocula
(i) inoculum primaire par les ascospores contenues dans les feuilles qui ont chûté à l’automne de la saison précédente et dans les conidies conservées sur les chancres des rameaux durant l’hiver
(ii) dispersion des conidies issues des taches de tavelure sur feuilles par le vent et la pluie

Symptômes sur le poirier

Sur feuilles : tâches translucides puis brun olivâtre d’aspect velouté (souvent située sur la face inférieur de la feuille)
Sur fleurs : tâches sur organes floraux puis coulure et dessèchement de la fleur
Sur fruits : petites tâches brun olivâtre d’aspect velouté, la maladie peut mener à des crevasses et à la déformation des fruits
Sur rameaux : petites tâches similaires à celles observables sur fruits qui se transforment en chancres

Période de présence

Méthode d’observation

Suivi des conditions climatiques (stations météos) : durée d’humectation, température, pluviométrie, hygrométrie
Évaluation du risque tavelure à l’aide de documentation (courbe de Mills) ou de logiciel de modélisation selon les conditions climatiques et l’inoculum d’automne

Évaluer l’inoculum d’automne à 50% de feuilles au sol : observer 10 pousses par arbre (réparties régulièrement dans l’arbre) sur 10 à 60 arbres et relever le nombre de pousses tavelées

Conseils de gestion technique et agronomique

Gérer l’inoculum primaire en prophylaxie : détruire les feuilles mortes au sol à l’automne (les broyer pour accélérer leur décomposition ou bien les retirer pour les brûler)
Privilégier les variétés peu sensible à la tavelure

Niveau de pression

Faible :

Variétés peu sensibles : % de pousses tavelées < 30%
Variétés moyennement sensibles : % de pousses tavelées < 10%
Variétés très sensibles : 0% de pousses tavelées

Moyen :

Variétés peu sensibles : % de pousses tavelées > 30%
Variétés moyennement sensibles : % de pousses tavelées entre 10 et 30%
Variétés très sensibles : % de pousses tavelées < 10%

Fort :

Variétés peu sensibles : % de pousses tavelées > 50%
Variétés moyennement sensibles : % de pousses tavelées > 30%
Variétés très sensibles : % de pousses tavelées > 10%