Aphanomyces sur pois de printemps

Description de l’aphanomyces sur pois de printemps

Symptômes sur le pois de printemps

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description de l’aphanomyces sur pois de printemps

Pathogène présent dans le sol, fréquent dans les sols français, en général à un niveau faible et disséminé par foyer. La culture d’un pois peut parfois multiplier l’inoculum, y compris dans des parcelles très peu infestées au départ. Apparaît pendant des périodes aux températures douces et à l’humidité importante).
  • Symptômes sur le pois de printemps

On observe une réduction de la croissance des plantes et un jaunissement des parties aériennes avant floraison (plantes nanifiées). Les racines sont totalement nécrosées (d’abord molles et marron clair, puis sèches et noires). Perte de rendement jusqu’à 50 q/ha dans les foyers infestés.

  • Période de présence

  • Méthode d’observation

Observation visuelle au champ. 10 plantes sur 3 placettes d’observation. On regardera le développement des plantes (réduction des parties aériennes ou non), jaunissement.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Un printemps humide ou une irrigation excessive favorise l’infection en présence du champignon dans le sol. Le pois d’hiver est moins sensible que celui de printemps.

Aucun moyen de lutte. Il faut réaliser un test pour mesurer le potentiel infectieux de la parcelle.

  • Niveau de pression

Seuil d’intervention :

Aucun.

Arrêt de la culture de pois si la présence de la maladie est avérée au moins 8 années sur dix.