Mildiou sur vigne – grappe et inflorescence

Description du mildiou sur grappes et inflorescence de la vigne

Symptômes sur la vigne

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description du mildiou sur grappes et inflorescence de la vigne

Maladie due au champignon Plasmopara viticola
Hivernation sous forme de spores sur anciennes feuilles mortes
Maladie à plusieurs cycles si conditions favorables

  • Symptômes sur la vigne

Sur inflorescence : Coloration rouge-brun et déformation en crosse de la rafle. Dessèchement de l’inflorescence

Sur grappes : Jeunes grains = feutrage blanchâtre. Après nouaison = baie avec tâches brun-rouge à violet et dessèchement de l’ensemble

Après véraison, grappes ne sont plus sensibles au mildiou.

  • Période de présence

Juin à août

  • Méthode d’observation

Du stade sortie des feuilles à véraison.

Observation des taches sur les feuilles les plus proches du sol, sur 50 ceps répartis aléatoirement.
Observation hebdomadaire

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :
Cépage peu sensible
Eviter stagnation d’eau dans les parcelles
Aération de la végétation = effeuiller, tailler
Détruire vignes affectées par mildiou
Éliminer les pampres
Maîtrise de l’enherbement et de la fertilisation

Facteurs favorable :
Pluie, humidité
T° entre 11 et 28°C
Sol qui se réchauffe vite
Parcelles de bas fond, mouillères
Vigne vigoureuse
Excès de fertilisant
Retard dans les relevages, rameaux au sol

  • Niveau de pression

Faible : < 10% des ceps avec symptômes
Moyen : 10 à 50% des ceps avec symptômes
Fort : >50% des ceps avec symptômes

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.