Bruche sur la féverole de printemps

Description des bruches sur la féverole de printemps 

Symptômes sur la féverole de printemps

Période de présence

Méthode d’observation

Niveau de pression

  • Description des bruches sur la féverole de printemps

Gousses et graines trouées. La larve pénètre la gousse puis la graine pour se développer. Elle sort de la graine à la récolte ou pendant le stockage, laissant un trou dans la graine.
 
  • Symptômes sur la féverole de printemps

Gousses et graines trouées. La larve pénètre la gousse puis la graine pour se développer.

  • Période de présence

  • Méthode d’observation

A partir du stade où les jeunes gousses mesurent au moins 2 cm et dès que les températures maximales journalières sont supérieures à 20°C pendant 2 jours consécutifs.

Comptage au champ: Sur 3 lignes de 10 plantes réparties au hasard, observer les pontes sur les gousses.

  • Niveau de pression

Faible : Aucune ponte

Moyen : quelques gousses avec présences de pontes (1 à 3 œufs) sur gousses

Fort : nombreuses gousses avec pontes (plus de 5 œufs par gousses en général)

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.