Rhizoctone violet sur betterave

Description du rhizoctone violet de la betterave

Symptômes sur la betterave

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description du rhizoctone violet de la betterave

Maladie racinaire due à un champignon du sol (Helicobasidium brebissonii ou Rhizoctonia croccorum), disséminé par le vent, touchant la plante pendant son cycle de développement et jusqu’au silo. Le champignon peut survivre plusieurs années dans le sol.

  • Symptômes sur la betterave

Jaunissement et flétrissement des feuilles.
Duvet rose-rouge-violet avec mycélium se développant depuis la pointe des racines. Pourriture molle de l’extérieur vers le cœur.
Apparition par foyers.

  • Période de présence

De juin à novembre.

  • Méthode d’observation

De la couverture du sol à la récolte.

Estimer le pourcentage de plants avec symptômes : observer au moins 50 plants répartis aléatoirement.

Diagnostic racinaire sûr et indispensable : observer la coloration violette des racines.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :
Détruire les débris de cultures infectés
Rotation longue
Précédent « céréales »
Travail du sol régulier
Lavage des outils de travail
Irrigation ajustée

Facteurs favorables :
Température et humidité élevées du sol
Sol à pH élevé
Sol riche en calcium et/ou humus
Argiles dans les terres de vallée
Transfert de terre contaminée
Rotation courte
Plantes hôtes (betterave, luzerne, carotte, pomme de terre, asperge, endive, trèfle, pois, chénopode, amarante, arroche, laiteron)

  • Niveau de pression

Faible : < 5% de plantes atteintes
Moyen : 5-10%
Fort : > 10%

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.