Septoriose sur lin

Description de la septoriose du lin

Symptômes sur le lin

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description de la septoriose du lin

Maladie due à un champignon (Septoria linicola). Elle survit dans les résidus de culture. Propagation par éclaboussures de pluies ou frottement des plantes entre elles.

  • Symptômes sur le lin

Taches brunes allongées à contours diffus. Apparaissent sur feuilles de la base puis sur feuilles supérieures conduisant à la défoliation de la base des plantes. Sur tiges : apparition de bandes alternées vertes et brunes (aspect zébré).

Lin d’hiver : les symptômes peuvent apparaître dès l’automne. Au cours de l’hiver, des lésions brunes apparaissent en bas de tige et peuvent être confondues avec de la kabatiellose.

Attaque par foyers puis étendue à l’ensemble du champ.

  • Période de présence

Toute l’année

  • Méthode d’observation

Du stade 10cm à maturité.

Observer la présence de symptômes sur 50 plantes réparties aléatoirement. Calculer le pourcentage de plantes atteintes.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :
Semences certifiées ou non contaminées
6 ans minimum entre deux cultures de lin
Élimination des résidus de cultures
Gestion des repousses de lin et de l’enherbement
Densité < 1.600 plantes/m2

Facteurs favorables :
Temps humide et doux
Averses fréquentes.
Parcelles conservant l’humidité
Verse

  • Niveau de pression

Faible : <10% de plantes atteintes
Moyen : 10-25% de plantes atteintes
Fort : >25% de plantes atteintes

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.