Oïdium sur pois de printemps

Description de l’oïdium pois de printemps

Symptômes sur le pois de printemps

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description de l’oïdium sur pois de printemps

 Maladie fongique, parasite de faiblesse.
Facteurs favorables : temps chaud (> 20 °C) et forte hygrométrie au sol. La pluie freine le développement de la maladie. Risque élevé en pois irrigué et climat sec.
  • Symptômes sur le pois de printemps

Taches blanches et poudreuses qui colonisent d’abord les feuilles âgées pour se propager vers les feuilles plus jeunes.
Elle est souvent peu préjudiciable au rendement mais peut gêner la récolte en produisant beaucoup de poussières. Ne pas confondre avec le mildiou.

  • Période de présence

  • Méthode d’observation

Observation du stade 10 feuilles au stade fin de limite d’avortement (gousse de 8-9 cm d’épaisseur). Observation visuelle au champ. Parcourir la parcelle et sur 10 placettes bien séparées observer 10 plantes. On note le pourcentage d’organe touchés sur la plantes.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Les semis tardifs (mars, tout particulièrement dans le sud de la France) sont en général plus touchés que les semis précoces. En cas de traitement, des produits efficaces contre l’anthracnose, sont aussi efficaces contre l’oïdium.

  • Niveau de pression

Seuil d’intervention :

Aucun