Mildiou sur pomme de terre

Description du mildiou de la pomme de terre

Symptômes sur la pomme de terre

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description du mildiou de la pomme de terre

Maladie due à un champignon (Phytophthora infestans) et à développement exponentiel. Cycle infectieux très court (3-5 jours) en conditions optimales.

  • Symptômes sur la pomme de terre

Sur plantes : taches brunes entourées d’un halo jaune. En conditions humides, apparition de fructification sur le pourtour des taches donnant un feutrage blanc. A terme, destruction du feuillage.

Sur tubercules : en surface, taches brunes ou gris-bleu aux contours mal définis. Dans le tubercule, zones marbrées de couleur rouille qui peuvent s’étendre vers le centre

  • Période de présence

Janvier à octobre

  • Méthode d’observation

Observation en végétation dès 30% de levée.
Parcourir l’ensemble de la parcelle : identifier la présence de symptôme.
S’informer de la présence de mildiou à proximité de la parcelle.

Observation à la récolte : Constituer un échantillon de 100 tubercules prélevés au hasard et estimer le pourcentage de tubercules avec symptômes.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :
Variétés résistantes
Plants sains
Plantation précoce
Gestion des repousses
Écartement 90 cm minimum entre les rangs
Intervenir en dernier dans les parcelles contaminées
Défanage précoce
Arrachage des plants contaminés (dès l’arrachage, les isoler dans un sac plastique et les détruire)
Séchage et cicatrisation des tubercules malades ou blessés
Fertilisation ajustée
Gestion des tas de déchets, des écarts de triage

Facteurs favorables :
T° optimale 15-20°C
Forte humidité, zones humides
Plantation dense
Surirrigation
Zones difficiles d’accès pour des interventions

  • Niveau de pression

Faible : aucun OU < 5% de tubercules avec symptômes

Moyen : aucun OU 5 à 20% de tubercules avec symptômes

Fort : Dès l’apparition des premières tâches dans la parcelle ou présence de mildiou à proximité de la parcelle (parcelles voisines, jardins,…) OU > 20% de tubercules avec symptômes

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.