Fusariose sur lin

Description de la fusariose du lin

Symptômes sur le lin

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description de la fusariose du lin 

Maladie vasculaire due à un champignon (Fusarium oxysporum f. sp. lini). Pénètre dans des plantes blessées ou affaiblies et se propage via la sève.

  • Symptômes sur le lin

Jaunissement unilatéral des feuilles et flétrissement, puis brunissement et mort de la plante. Les sommités des plantes atteintes prennent une forme de crosse. Les plantes mortes ont des racines gris cendré.

Attaques sur quelques plantes puis par foyers. Peut s’étendre à la parcelle.

  • Période de présence

Toute l’année.

  • Méthode d’observation

Du stade 10cm à maturation.

Observer la présence de symptômes sur 50 plantes réparties aléatoirement. Calculer le pourcentage de plantes atteintes.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte préventive :
Variétés tolérantes
Rotation longue avec espèces peu sensibles à la fusariose (légumineuses, avoine,…)
6 ans minimum entre deux cultures de lins
Semences certifiées ou non contaminées
Nettoyage matériel de récolte
Eliminer les débris végétaux
Gestion des repousses de lin

Facteurs favorables :
pH < 6,5,
humidité
T° du sol > 20°C.
Affaiblissement de la culture

  • Niveau de pression

Faible : <5% de plantes atteintes
Moyen : 5-10% de plantes atteintes
Fort : >10% de plantes atteintes

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.