Phoma sur colza

Description du phoma du colza

Symptômes sur le colza

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description du phoma du colza

Maladie cryptogamique, favorisée par les automnes et les hivers doux et humides.
Favorisée par les semis et les levées tardives .
Favorisée par les reliquats supérieurs à 100 kgN/ha à l’automne.

  • Symptômes sur le colza

Feuille et tige : taches de type macules de couleur grise cendrée, parsemées de points noirs (pycnides).

Collet : Nécrose gris-brun jusqu’à noire, pouvant entraîner la verse par sectionnement du pivot en cas d’attaque importante.

  • Période de présence

  • Méthode d’observation

Observation visuelle au champ.
3 placettes d’observation sur 10 plantes.
Automne : sur feuilles, de la levée à la formation de la rosette au début de l’hiver
Printemps : présence de nécroses au collet

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Lutte chimique peu efficace et justifiée uniquement en cas de pression très élevée.
Préférer l’utilisation de variétés peu ou très peu sensibles (PS ou TPS) et l’alternance des groupes I et II.
Eviter les excès d’azote et les densités de semis élevées.

  • Niveau de pression

Faible : Nécrose au collet en fin de cycle : 1 plante ou moins sur 10 présente des symptômes

Moyen : Nécrose au collet en fin de cycle : de 2 à 4 plantes sur 10 présentent des symptômes

Fort : Nécrose au collet en fin de cycle : 5 plantes et plus sur 10 présentent des symptômes

Les niveaux de pression sont donnés à titre indicatif et ne sauraient refléter une précision exacte de gravité d’infestation à un instant T ou de dommage ultérieur. D’autres facteurs propres à la culture et à la dynamique d’évolution des symptômes ou infestations interviennent.