Mildiou sur pois de printemps

Description du mildiou sur pois de printemps

Symptômes sur le pois de printemps

Période de présence

Méthode d’observation

Conseils de gestion technique et agronomique

Niveau de pression

  • Description du mildiou sur pois de printemps

 Maladie cryptogamique.
Favorisé par un retour du pois fréquent, un climat humide, peu ensoleillé, températures fraîches (actif entre 6°C à 20°C).
  • Symptômes sur le pois de printemps

Sur feuille : L’attaque primaire touche les jeunes plantes qui deviennent naines, recroquevillées, couvertes d’un feutrage gris violacé. Les attaques précoces passent souvent inaperçues (nombre limité). Les attaques secondaires, plus tardives, entrainent des jaunissements sur la face supérieure et un duvet gris violacé sur la face inférieure.
Sur gousses : les symptômes extérieurs sont des taches vertes claires sans sporulation. A l’intérieur, présence d’un mycélium blanc, les grains sont tachés ou absents.

  • Période de présence

  • Méthode d’observation

Du stade levée au stade 9 feuilles.

Observation visuelle au champ :

Parcourir la parcelle et sur 10 placettes bien séparées observer 10 plantes. On y note la présence ou non. Du stade 10 feuilles au stade fin de limite d’avortement (gousse de 8-9 cm d’épaisseur) : estimer le pourcentage d’organe touché.

  • Conseils de gestion technique et agronomique

Compte tenu du risque de contamination de cette maladie (sol ou semences), le traitement de semences offre la solution à la fois la plus efficace et la plus économique pour lutter contre ce champignon.

  • Niveau de pression

Seuil d’intervention :

Aucun