fbpx skip to Main Content
Comment La Cartographie Aide à La Prise De Décision En Agrofourniture Et Agroéquipement ?

Comment la cartographie aide à la prise de décision en agrofourniture et agroéquipement ?

Si la météo reste le modèle de l’usage phare de la cartographie dans les filières agricoles, il existe de nombreux autres usages à des fins aussi bien techniques que commerciales et plus particulièrement dans des secteurs d’activités qui gravitent autour de l’Agriculture.

La cartographie dans le secteur agricole : un trésor à dévoiler !

Aujourd’hui, on entend beaucoup parler de Big Data. Le terme est quelque peu galvaudé si bien qu’il ne semble réservé uniquement aux grandes entreprises des secteurs du numérique. Or, qui ne s’est jamais retrouvé devant un tableur de données aux nombres de lignes bien trop importants pour en extraire une analyse et un plan d’actions ? Excepté y passer des jours et des nuits, l’intérêt est très souvent réduit de mener une analyse plus fine. Ce pourquoi, il existe des outils allant du simple tableau croisé dynamique, encore faut-il être familiarisé à son utilisation, à des applications d’information décisionnelle, dits également de « Business Intelligence », et de cartographie dynamique.

La notion de « Big data » est présente dans toutes les entreprises. Le volume de données est « big » ou volumineux tant par le niveau de ressources nécessaires à déployer pour les traiter que par un seuil prédéfini. Du simple logiciel de facturation à une traçabilité aux produits finis près, chaque entreprise est riche de ses informations et de ses moyens pour en exploiter une valeur ajoutée additionnelle.

Intérêt de la cartographie en agrofourniture

L’amont des filières agricoles est propice à la collecte de données à des fins de recherches agronomiques et de suivi des itinéraires techniques culturaux. Ces filières évoluent fréquemment dans un environnement extérieur et géographiquement éparpillé. Les données collectées des observations sont très souvent associées à des repères géographiques. Parmi les variables de localisation, on retrouve des données casdastrales, des lieudits, des communes, des codes postaux ou encore des données GPS. Elles sont indispensables à l’identification géographique et généralement corrélées à une variable de temps. Matérialisées à travers un système de cartographie, elles optimisent le temps d’analyse, la priorisation des tâches et la prise de décision.

Les techniciens agronomiques utilisent de plus en plus d’applications de cartographie afin de suivre l’évolution des parcelles étudiées. Leurs bénéfices sont multiples :

  • Priorisation des visites
  • Diminution des temps de parcours
  • Augmentation de la présence terrain
  • Etablissement de diagnostic
  • Préconisation d’actions préventives

Ainsi, pour le compte d’un fabricant de produit de protection des plantes, Agrifind a eu l’opportunité de mettre en place un observatoire national des larves de grosses altises sur colza. Larves de quelques millimètres, elles perturbent la croissance de la Brassicacée et peuvent conduire à la destruction de son bourgeon terminal. Pour en savoir plus sur ce ravageurs, je vous invite à lire cet article de Terres Inovia ( https://www.terresinovia.fr/-/surveillance-et-lutte-contre-les-larves-de-grosses-altises). Pour revenir sur le sujet de la cartographie, les données d’observation terrain recueillies avec le concours des distributeurs ont permis l’élaboration d’une carte mise à jour chaque semaine. Cette carte, dont l’accès était segmenté et privatisé, a été valorisée par les distributeurs aux profits des agriculteurs afin de leur apporter des informations immédiatement utilisables. L’objectif : identifier les bassins où le ravageur a été observé, mesurer et prévenir de son expansion géographique à l’échelle régionale et nationale.

Intérêt de la cartographie en agroéquipement

En matière d’administration des ventes, l’application de la cartographie a également de solides arguments à faire valoir. Toute transaction ou prise de contact, si cette dernière est conciliée dans un outil de suivi de prospection (ex : CRM), associe une date à des coordonnées comme une adresse, point de référence géographique. Contrairement à des données techniques où les capteurs et les méthodes de saisies peuvent encore être récents dans les entreprises, les données de facturation sont des informations d’ordre administratif et contractuel depuis de très nombreuses années.

Avec un système de cartographie, un chef des ventes en agroéquipement peut ainsi mettre en place des indicateurs de suivi de l’activité commerciale de l’entreprise et ainsi :

  • Visualiser la répartition des produits et services – appelé aussi « distribution numérique »
  • Réduire les ruptures d’approvisionnement
  • Améliorer la connaissance client
  • Former et informer la force de vente terrain
  • Etablir des plans d’actions ciblées

De manière générale, l’exploitation des données de localisation s’inscrit dans une démarche d’optimisation des ressources de l’entreprise et sera pertinente si des indicateurs sont définis.

Back To Top