fbpx skip to Main Content
Des Solutions Numériques Pour S’approvisionner En Fourrage Localement Et à Bas Coût

Des solutions numériques pour s’approvisionner en fourrage localement et à bas coût

Le marché de la paille et du fourrage 

Ce sont des marchés assez conséquents en France, l’on parle ici de près de 16 millions d’euros pour la paille et de 12 millions d’euros pour le foin. En effet, l’achat et la vente de fourrage sont très développés à l’échelle nationale mais également dans toute l’Europe, qui est d’ailleurs le premier continent exportateur de paille et de fourrage. On peut assurément dire que c’est un marché international puisque des échanges sont régulièrement effectués entre les différents pays du monde. Il est nécessaire de comprendre que la plupart des fourrages sont autoconsommés, autrement dit ils ne font pas l’objet de transaction. Les échanges sont donc principalement des reliquats et/ou des surplus de fourrages.

 

On s’aperçoit par ailleurs que des inégalités de production fourragères persistent. Cela s’explique simplement par le fait que toutes les régions du globe ne produisent pas autant les unes que les autres. Certaines exportent plus que d’autres car leur climat leur permet une plus grande production de fourrage. Et à l’inverse, d’autres régions se voient obligées d’importer car leur climat représente un frein à leur production, elles ne sont donc pas autosuffisantes en fourrages.

De plus, les types de cultures influencent aussi les productions de fourrage. L’illustration la plus parlante est celle des régions françaises de Nouvelle-Aquitaine et du Grand Est qui sont de grandes régions céréalières, et par conséquent de grandes productrices de fourrage.

Enfin, les conditions climatiques actuelles et les périodes de sécheresses auxquelles nous sommes de plus en plus confrontés ont un impact considérable sur l’approvisionnement en paille et fourrage. Aujourd’hui, bénéficier de quantités suffisantes de fourrages pour alimenter son bétail peut s’avérer être un vrai casse-tête pour les éleveurs. Par-dessus tout, les pénuries d’eau viennent accentuer cette problématique en forçant les exploitations à utiliser leurs réserves de fourrages de manière prématurée.

 

S’approvisionner ou vendre son fourrage en ligne ?

Notre société étant de plus en plus tournée vers le numérique, des solutions voient le jour pour répondre à ce besoin d’approvisionnement en fourrage. Désormais, les acteurs du monde agricole se tournent de plus en plus vers le digital et se familiarisent petit à petit avec la vente par internet. Ils y voient désormais des avantages à utiliser internet pour répondre à leur besoin.

 

Aujourd’hui, encore beaucoup de personnes disposent encore d’un réseau personnel ou professionnel qui leur permet satisfaire leur besoin en fourrage localement et à bas coût. Hors, c’est loin d’être le cas de tout le monde. Nombreuses sont déjà les personnes ayant recours à des solutions numériques pour s’approvisionner ou vendre leur fourrage. Parmi les solutions présentes sur le marché, l’on distingue facilement la marketplace. Aussi appelée place de marché, il s’agit d’un site internet sur lequel des vendeurs indépendants, professionnels ou particuliers, ont la possibilité de vendre leurs produits ou services en ligne moyennant, pour la plupart, une commission prélevée par le site sur chaque vente. Vous êtes déjà certainement familier avec nombre d’entre elles comme Amazon, Ebay, ou encore LeBonCoin. Elles s’avèrent être avantageuses pour les deux parties puisque les acheteurs bénéficient d’un plus large choix de produits et les vendeurs peuvent atteindre un plus grand nombre de clients potentiels. Sans compter la sécurisation et la garantie des paiements qui permettent de réaliser des transactions en toute sérénité.

 

Par ailleurs, l‘on distingue les marketplaces généralistes qui proposent des produits/services de toutes sortes, et les marketplaces thématiques qui se concentrent sur quelques catégories de produits/services. Une marketplace généraliste nécessite une grosse base de données clients afin d’obtenir le plus de clients potentiels possibles dans tous les univers et aura alors tendance à avoir une vision quantitative tandis qu’une marketplace thématique sera plus qualitative au regard de son volume d’affaires et de sa clientèle.

 

Marketplaces dédiées à la paille et aux fourrages

Pour se recentrer sur le sujet du fourrage, il est donc possible de s’approvisionner en fourrage localement et à bas coût. Un agriculteur souhaitant vendre sa paille peut tout à fait déposer une annonce sur une place de marché dédiée au fourrage. En renseignant correctement son offre (prix, lieu, qualité, etc..) il sera susceptible d’être contacté par des acheteurs. Et inversement, une personne cherchant du foin à proximité et à prix convenable, peut aller sur une place de marché pour acheter du fourrage en toute sécurité et trouver l’offre qui lui conviendra le mieux.

 

En sachant que le paiement et le transport sont des aspects déterminants lors d’échanges de fourrages, l’on peut désormais trouver des services dédiés proposant un système de paiement sécurisé ainsi qu’une aide à la recherche de transporteur.

 

Par conséquent, nombreux sont les bénéfices de passer par de telles plateformes pour acheter directement à un agriculteur ou bien réussir à vendre son stock de fourrage. Même si vous n’êtes pas adeptes de vente par internet, vous savez désormais que de telles plateformes existent et peuvent s’avérer très pratiques pour leurs utilisateurs.

Back To Top