fbpx skip to Main Content
Le Secret Du Succès En Agriculture (et Ailleurs)

Le secret du succès en agriculture (et ailleurs)

La lecture de « Libérez votre cerveau ! » d’Idriss ABERKANE m’a donné le secret du succès.

Je vous le livre sans plus attendre :

Le secret du succès c’est d’aimer ce que l’on fait !

Bon, maintenant que le secret est dévoilé, ce n’est plus un secret, donc on peut se permettre de creuser un peu et d’étayer notre propos.

Libérez votre cerveau

1. Matrice Love Can Do

La matrice Love Can Do développée par Aberkane nous donne une première explication. Elle pose deux questions :

  • Est-ce que vous aimez faire votre métier (Love) ?
  • Est-ce que vous savez bien le faire (Can Do) ?

X : Can Do = Quoi

Y : Love = Pourquoi

clip_image002

Le meilleur des pourquoi c’est l’amour, la passion. Notre cerveau ne fonctionne jamais aussi bien, est capable de prouesse fantastique, extraordinaire grâce à une motivation sans borne.

Il n’y a pas d’excellence sans amour, il n’y a pas d’excellence sans passion. L’effort délibéré et non contraint est la base de l’excellence et pour le produire dans la plus grande quantité, il faut de l’amour.

« Les gens disent qu’il faut avoir beaucoup de passion pour ce que tu fais, et c’est totalement vrai, et la raison est que, c’est parce que c’est difficile, que n’importe quelle personne rationnelle, autrement, va laisser tomber. C’est vraiment dur, et vous allez devoir le faire sur une longue période alors si vous n’aimez pas ça, si vous ne prenez pas plaisir à le faire, si vous n’aimez pas ça pour de vrai vous allez abandonner. (…) Alors oui, il faut de l’amour, il faut de la passion. » Steve Jobs cité par l’auteur

Les meilleurs professionnels prennent plaisir dans leur métier, quel que soit le métier qu’ils exercent d’ailleurs, nul besoin d’être à la tête d’un empire économique pour pousser les limites, s’épanouir, se faire plaisir et rendre le meilleur service qui soit.

Le sens que l’on apporte, que l’on accorde à son métier peut littéralement transformer une vie. Faire le même travail par obligation ou par passion n’a tout simplement rien à voir !

2. La « règle des trois tiers »

La deuxième explication provient de la posture face à ce que l’on accompli.

Comment trouver du sens, de la passion à son métier ? La « règle des trois tiers » présidait à l’enseignement humaniste à l’époque de la Renaissance. Cette règle nous est rappelée par Tai Lopez nous indique I Aberkane, apportera un élément substantiel de réponse.

  • Passez un tiers de votre temps éveillé avec vous-même ;
  • Passez un tiers de votre temps éveillé avec quelqu’un qui peut vous enseigner ;
  • Passez un tiers de votre temps éveillé avec quelqu’un à qui vous pouvez enseigner.

Un tiers avec soi, un tiers avec ses mentors et un tiers avec ses élèves…Ce triptyque a largement fait ses preuves au cours de l’histoire, comment avons-nous pu être assez inconscients pour nous en départir ?

On ne consolide jamais mieux un savoir, une expertise que lorsque l’on l’enseigne à autrui. Cette posture intellectuelle de se mettre dans la peau d’une personne qui va transmettre son savoir-faire prédispose bien plus à la maîtrise que celle de l’écolier appliqué. Elle est plus mature, plus efficace et également plus épanouissante.

Cet article est librement et largement inspiré des pages 137 à 144 de l’ouvrage d’Idriss ABERKANE « Libérez votre cerveau ! » paru en 2016 aux Editions Robert Laffont.

Pour développer vos compétences: Accédez ici à la plateforme Agrifind

Et vous, aimez-vous ce que vous faite ? Avez-vous la passion de votre métier ? Cette passion vous permet- elle de renverser des montagnes ?

Back To Top