fbpx skip to Main Content
Agriculteur : Comment Bien Choisir Sa Banque ?

Agriculteur : Comment bien choisir sa banque ?

Agriculteur : Comment bien choisir sa banque ?

En France aujourd’hui, il y a une offre pléthorique concernant les banques, en effet il existe près de 100 établissements bancaires dans notre pays. Tous différents les uns des autres, la difficulté reste d’identifier celui qui nous rendra le meilleur service.

Et pour cela, au moment de choisir ou de changer de banque, il vous suffit de vous poser cette simple question : « Qu’est-ce que j’attends de ma banque ? »

Question primordiale, car en effet si jusqu’à présent les agences bancaires intervenaient principalement pour gérer les comptes et octroyer des prêts, aujourd’hui les services proposés sont bien plus nombreux. Banque et opérateur mobile en même temps par exemple. Les banques proposent des services d’assurance, l’accès facilité sur les marchés boursiers, la gestion immobilière et plus encore. De nombreuses combinaison sont désormais possibles mais soyez attentifs, on peut s’y perdre rapidement !

En bref, même si l’attente principale est de pouvoir déposer, conserver et retirer son argent comme bon nous semble, une banque offre bien plus que cela.

Au-delà des services généraux proposés par la majorité des établissements bancaires, ceux-ci tentent de se différencier en élargissant leur offre : tarification, communication, accompagnement, conseil, connaissance des métiers de l’agriculture, services personnalisés. Ce sont autant de moyens de différenciation qui vous feront pencher pour telle ou telle banque. Comment choisir une banque lorsque l’on est un professionnel du secteur agricole ?

A chaque individu, sa réponse. La banque qui convient à tout le monde n’existe pas. Il est illusoire de vouloir déterminer si, dans l’absolu, une banque est meilleure qu’une autre. Le but n’est d’ailleurs pas de désigner LA banque mais d’identifier VOTRE banque, celle qui est faites pour vous, celle qui vous correspond le mieux.

La banque pour agriculteur n’est donc pas forcement la banque d’une autre catégorie socio-professionnelle.

Quelle est la meilleure banque pour un agriculteur ?

La réponse n’est pas si simple car les offres évoluent très souvent et la réponse dépend de votre profil et donc de vos besoins.

En pratique, nous ne changeons pas régulièrement ni souvent de banque, par conséquent, un examen attentif est nécessaire avant de prendre des mesures. Surtout parce que changer de banque est toujours gênant, même si la loi et la technologie ont contribué à assouplir les choses. Autrement dit, la banque se choisit en fonction de ses propres besoins, style de vie et caractéristiques. Une fois ces points couverts, vous pouvez commencer à rechercher la banque idéale. La banque du jeune homme ne sera pas la banque de l’employé, la banque de l’entrepreneur n’est pas forcément celle du retraité. Il s’agit donc de choisir sa banque en fonction de son projet et de ses besoins.

Si vous voulez absolument pouvoir rencontrer votre conseiller bancaire, alors il est nécessaire de souscrire à une banque traditionnelle et non une banque en ligne. D’autres services optionnels peuvent être ajoutés, comme une assurance perte et vol pour les modes de paiement. Les prix entre les différentes banques sont relativement proches. Par conséquent, la proximité géographique des succursales jouera un rôle clé dans la sélection des banques.

Quels sont les différents services et produits proposés ?

Les services et produits bancaires sont diversifiés. De la simple épargne de précaution à l’achat de biens immobiliers (y compris crédit et assurance), en passant par l’investissement professionnel, la banque peut répondre à une gamme très large de besoins variés.

Par conséquent, avant de comparer les banques, déterminez d’abord vos besoins. Voici quelques questions qui vont vous permettre d’affiner votre choix :

  • De quels produits ou services avez-vous besoin ? (Différents moyens de paiement, assurances, …)
  • Quels sont vos objectifs ou projets (Installation, agrandissement, renouvèlement du matériel, … ?)
  • Avez-vous besoin d’un service personnalisé ou standard ? (Souscription à une offre d’installation agricole avec des rencontres régulières avec un conseiller spécialisé en agriculture)

Afin de bénéficier de produits et services financiers personnalisés, il est préférable de choisir une banque privée. Cependant, gardez à l’esprit que le coût des produits et services bancaires est généralement plus élevé que celui des réseaux bancaires grand public.

  • Avez-vous besoin d’aide pour gérer vos actifs ?
  • Est-ce que vous souhaitez pouvoir solliciter régulièrement un conseiller dédié à une clientèle pro ?

Afin de maintenir un contact étroit avec votre conseiller, choisissez votre banque et encouragez les petites et moyennes organisations comme les banques régionales.

  • Vous souhaitez gérer votre compte bancaire de manière plus indépendante ?

Pour gagner en autonomie et en liberté, il n’y a rien de mieux que la banque en ligne, elles sont généralement beaucoup moins chères.

  • Avez-vous un patrimoine conséquent donc besoin d’un gestionnaire de fortune ?

Si vous avez un capital significatif, il est préférable de choisir une banque d’investissement.

  • Voyagez-vous fréquemment à l’étranger ? Avez-vous besoin de méthodes ou de services de paiement spéciaux ?

Veuillez noter qu’il existe des banques qui n’appliquent pas de frais supplémentaires à l’étranger.

 

En résumé, vous allez choisir une banque en fonction de votre situation personnelle/professionnelle et de votre style de vie. La banque idéale est la meilleure banque pour vous et non pour votre beau-frère !

Bon à savoir : l’Etat via des prêts agricoles bonifiés sous condition d’éligibilité, le crowdfunding ou financement participatif, prêt participatif ou crowdlending et les courtiers font partie des opportunités et viennent aussi en aide aux agriculteurs de façon à ce qu’ils puissent concrétiser leur projet.

Les « prêts bonifiés à l’agriculture » sont des prêts accordés aux professionnels agricoles, à taux réduit en collaboration entre l’Etat et les établissements bancaires. Ces prêts ont pour but de faciliter l’installation des jeunes agriculteurs, de moderniser une exploitation agricole ou encore de permettre à une Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA) d’intervenir dans du matériel performant.

Le principe du « crowdfunding agricole », connu également sous le nom de « financement participatif » est le suivant : des porteurs de projets agricoles diffusent l’idée de leurs projets sur une plateforme et des investisseurs, souvent des particuliers, par le biais de dons investissent dans les projets de leur choix. Cela permet d’obtenir des capitaux qui sont « assimilable » à des capitaux propres.

Les prêts participatifs ou crowdlending sont une alternative ou un complément aux prêts bancaires. Via une plateforme dédiée qui recense, valide et met en avant des projets d’agriculteurs des particuliers ont la possibilité de prêter de l’argent (maximum 2000 € par projet) à des agripreneurs.

Enfin, les courtiers sont des alliés majeurs dans la réalisation des projets agricoles. Ils proposent un accompagnement spécialisé afin de trouver la solution de financement la plus intéressante qui n’est pas toujours un prêt. En effet, il existe bien des façons de financer un projet.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir votre banque ! Celle qui soutiendra vos projets et vous accompagnera dans la gestion de vos activités agricoles.

Back To Top