fbpx skip to Main Content

 » Je communique sur mon métier d’agriculteur via YouTube  » David Forge La Chaîne Agricole

logo-la-chaine-agricole

Gilles Cavalli : Bonjour et bienvenue dans ce nouveau podcast d’Agrifind. Je suis en compagnie de David Forge de La Chaîne Agricole. Bonjour David. Tu es installé en Indre et Loire au sud de Tours en grande culture. Est-ce que tu peux, s’il te plait, décrire ton exploitation ?

David Forge : C’est une exploitation de 160 hectares que je cultive donc en grandes cultures, principalement de l’orge, du blé, du colza, parfois du maïs, du tournesol et depuis peu de la luzerne et de la féverole. C’est une entreprise que je reprends de mon papa en région tourangelle.

Gilles Cavalli: L’idée de notre échange aujourd’hui, c’est d’évoquer une de tes passions : la vidéo et le fait de faire connaître ton métier d’agriculteur au travers de La Chaine Agricole mais juste auparavant j’aimerais que tu puisses évoquer avec nous qu’est-ce que c’est pour toi la réussite d’un agriculteur ?

David Forge : Alors la réussite de l’agriculteur, pour moi, elle passe déjà par une formation initiale. Après, lorsqu’il prend son activité, je dirais, il y a la formation continue et puis ça passe aussi par les échanges de connaissances entre agriculteurs donc soit en réel entre voisins soit sur internet. Aujourd’hui, on peut facilement échanger des idées sur les forums, de quoi donner de bons outils à l’agriculteur pour réussir et j’espère avoir du succès dans sa profession.

Gilles Cavalli: Merci et donc toi, un des angles que tu as choisi pour vivre ton métier, c’est de témoigner et de communiquer auprès d’un large public de ton quotidien d’agriculteur. Est-ce que tu peux nous en dire un petit peu plus ?

David Forge : En parallèle de mon activité, j’emmène toujours avec moi une petite caméra et je filme mon activité et ensuite je crée un petit montage de tout ça et je le diffuse ensuite sur internet sur une plateforme vidéo qui s’appelle YouTube. Je donne la possibilité à tout le monde de consulter mon travail, à la fois, le grand public peut en profiter et comprendre comment marche le métier d’agriculteur céréalier et puis ça profite aussi beaucoup aux professionnels qui interagissent avec moi souvent en me posant des questions. J’ai des cultures qui parfois ne sont pas faites par d’autres comme la luzerne qui ne sont pas très communes donc cela peut donner des idées à d’autres d’en faire et puis de les aider dans la conduite de cette culture par exemple.

Gilles Cavalli : Donc grâce à ces vidéos tu as d’autres professionnels, d’autres agriculteurs, qui te sollicitent pour échanger avec toi sur tes pratiques. Ta motivation aussi, je crois, c’était de toucher un grand public, des gens qui ne sont pas du domaine du monde agricole.

David Forge : C’est plutôt un pari réussi. J’ai de part quelques sondages que j’ai pu faire sur mes abonnés, j’ai compris qu’il y avait presque une majorité de grand public donc qui ne semble pas être lié au monde agricole qui me regarde. Donc, je suis très content et puis il y a aussi une partie de jeunes en devenir d’être agriculteurs qui me regardent. Donc, à la fois, ils me regardent sans doute par passion mais aussi pour les accompagner dans leurs études aussi agricoles donc je suis très, très content.

Gilles Cavalli : J’imagine que tu es sollicité pour que ces personnes souhaitent venir en stage sur ton exploitation ;

David Forge : Ah oui, oui ! Il n’y a pas une semaine où je n’ai pas une proposition de stage ou d’apprentissage donc pourquoi pas un jour. Voilà, cela fait très plaisir tout ça.

Gilles Cavalli : Le public : grand public, des agriculteurs et aussi un bon nombre de personnes en cours d’installation ou qui envisagent de s’installer, en tout cas des jeunes qui s’intéressent au métier donc c’est une vraie vitrine pour eux…

David Forge : Oui

Gilles Cavalli : … pour s’inspirer et découvrir le métier. Concernant un agriculteur, un éleveur ou autre qui souhaiterait commencer à communiquer sur son métier par rapport à sa clientèle de proximité ou tout simplement pour témoigner de son quotidien par rapport à son voisinage, quelles seraient les premières étapes, toi qui les a déjà franchi ?

« Pour communiquer sur son métier d’agriculteur ? Y aller en toute simplicité en commençant par poster des photos par exemple »

David Forge : Alors c’est d’y aller en toute simplicité c’est-à-dire de se munir par exemple d’un simple smartphone capable de prendre des photos ou même des vidéos. Voilà, avec une simple photo, par exemple, il peut alimenter un réseau social comme Twitter ou Facebook, poster une photo, expliquer ce que contient la photo. Voilà, ça peut être une culture de fèveroles avec une certaine maladie et expliquer ce qu’il rencontre, c’est d’abord y aller en toute simplicité avec le matériel déjà qu’il a en sa possession et après pourquoi pas développer un peu cette activité de communication avec du matériel supplémentaire, une petite caméra comme moi j’ai. Entre 100 et 200 euros, on peut avoir un matériel très performant et communiquer facilement. Etre le plus simple possible dans ses explications, être le plus naturel. Cela c’est un exercice qui n’est pas toujours évident à la caméra mais voilà quelqu’un de naturel et spontané est tout de suite très écouté.

Gilles Cavalli : Merci pour ces précieux conseils, probablement certains de nos auditeurs les mettront en application dans les semaines qui viennent. Je souhaiterais conclure cet échange par ta vision, ton rêve d’agriculteur. Quel est-il David ?

David Forge : Demain, j’aimerais bien que tous les agriculteurs soient connectés  les uns aux autres. Alors, je ne sais pas avec quels outils. Mais, je pense que l’internet va nous aider beaucoup là-dedans. Voilà : que tous les agriculteurs soient connectés pour que la connaissance, la bonne astuce, l’expérience de chacun soient utiles et transmissibles à tous. Créer une base de connaissances pour que tout le monde puisse y accéder.

Gilles Cavalli : Merci David. Donc une interview de David FORGE présent sur YouTube au travers de La Chaine Agricole qui lui permet de communiquer sur son métier d’agriculteur auprès d’un large public. C’était Gilles CAVALLI pour le blog d’Agrifind. Si vous avez apprécié cet échange, n’hésitez pas à le poster sur les réseaux sociaux et à l’échanger autour de vous et à très bientôt pour une nouvelle interview.

Pour développer vos compétences: Accédez ici à la plateforme Agrifind

Et vous, communiquez-vous déjà sur votre métier auprès de votre famille, vos voisins et amis, vos clients ? Si oui, quel est votre retour d’expérience ? Vous pouvez le partager dans les commentaires ci-dessous.

Back To Top