fbpx skip to Main Content
Biostimulant, Engrais, Anti-carentiel : Quelle Différence ?

Biostimulant, engrais, anti-carentiel : quelle différence ?

Pour beaucoup, il n’est pas toujours simple de faire la différence entre biostimulant, engrais et anti-carentiel. La définition des biostimulants a encore été récemment mise à jour suite à la modification en décembre 2020 de l’article L255-1 du CPRM (Code Rural et de la Pêche Maritime). C’est dans ce contexte un peu flou et semé d’incompréhension que nous souhaitons faire le point avec vous sur ce sujet.

Nous analyserons les matières dans un ordre décroissant, cela facilitera la visualisation de chaque élément. Tout d’abord, une matière fertilisante sous toutes ses formes (amendement organique, engrais, support de culture) passe généralement par le sol ou le substrat et représente par définition l’apport principal de nutrition des plantes.

L’engrais

L’engrais est alors non seulement bénéfique à la plante mais aussi à la vie du sol. Chaque type d’engrais possède des teneurs différentes en macro et micro-éléments qui leur permettent de nourrir la plante. Il faut bien faire la distinction entre un engrais et un amendement. Ce dernier a pour principale fonction d’améliorer la qualité physico-chimique du sol.

 

L’anti-carentiel

L’anti-carentiel est un type d’engrais caractérisé par son assimilation à un ou plusieurs éléments. En cas de retard ou d’arrêt physiologique d’une plante dû à une carence, il peut être utilisé pour combler ce manque en élément nutritif (ciblé spécifiquement). Pour combler ce manque avéré ou risque de manque, il va agir de sorte à ce que les éléments apportés soient facilement assimilables, autrement dit disponibles pour la plante. Chargé en oligo-éléments, lui aussi agit donc bien sur la nutrition des plantes au même titre que les engrais.

 

 

Le biostimulant

En revanche, les biostimulants sont plus complexes car ils n’agissent pas directement au niveau de la nutrition de la plante. Ils vont avoir pour fonction la stimulation la physiologie de la plante ou la vie du sol outre les éléments nutritifs qu’il peut aussi contenir. Leurs bénéfices sont nombreux et rarement tous appréciables sur la même plante. Les biostimulants peuvent permettre : d’améliorer la qualité de la plante, de mieux tolérer le stress abiotique, de rendre plus disponible les éléments nutritifs dans le sol et la rhizosphère ou encore de rendre plus efficace l’utilisation d’éléments nutritifs.

Au vue de toutes ses fonctions, on définit un biostimulant par son action plutôt que par sa composition. Vivants ou non-vivants, ils sont en effet très divers. Pour n’en citer quelques-uns : acides aminés, minéraux, champignons et autres bactéries. C’est un produit qui stimule la défense des plantes par activation ou non de ses mécanismes, réactions biochimiques et voies métaboliques.

bio stimulant-agriculture.com

 

Source : http://www.biostimulants.fr/produits-utilisation/composition-categories/

Source images :

klinegroup.com

bio stimulant-agriculture.com

 

Back To Top