fbpx skip to Main Content
Agroeconomicus – Manifeste D’agriculture Collabor’active – Hervé Pillaud

Agroeconomicus – manifeste d’agriculture collabor’active – Hervé Pillaud

Hervé Pillaud, dans ce second opus intitulé “Agroéconomicus – manifeste d’agriculture collabor’active”, part de la question suivante :

Comment relever ensemble l’immense défi du XXI siècle de nourrir une population mondiale très majoritairement sédentarisée de quelques 10 milliards d’habitants ?

L’agriculture est d’ores et déjà au cœur de ce défi intimement lié à la problématique environnementale dont le changement climatique est une composante de poids. Transformer les difficultés de raréfaction des ressources (eau, minerais, énergie, terres arables…) en une opportunité pour la filière agroalimentaire est le parti pris que l’auteur prend dans cet ouvrage en forme d’appel à la profession agricole à faire de « l’agriculture un projet inclusif ».

Agroeconomicus_manifeste_dagriculture_collaboractive_agrifind

Il passe en revue l’ensemble les thématiques sociales, économiques et environnementales en les reliant « au vent de l’innovation qui chaque jour ouvre de nouvelles portes, les possibilités nouvelles de créer du lien [en ouvrant] le champ des possible comme jamais (…) auparavant ». L’économie de réseau dépassera l’économie de marché : cette « nouvelle forme d’économie dans laquelle les plateformes d’intermédiations revoient la répartition de la valeur entre capital et travail. »

Pour Hervé Pillaud : « Plateformisation, blockchain et économie collaborative vont contribuer à nous faire passer d’une agriculture intensive en utilisation d’intrants à une agriculture intensive en utilisation de connaissances, mais ce sont les hommes qui feront la différence. » Ces éléments seront au centre que ce qu’il présente comme la deuxième révolution agricole (la première étant celle de la mécanisation et de l’usage des intrants qui a conduit à la forte diminution de la population agricole) qui « épousera celle d’une société qui se cherche, qui s’interroge, mais qui est sur le point de passer d’un mode d’organisation pyramidal, en silo et hiérarchique, à une structure plus horizontale et collaborative. ».

Agroéconomicus : le précurseur de la collabor’action

« L’agriculture et le numérique ne peuvent que se rencontrer » affirme l’auteur. « Ils sont les deux piliers d’un avenir collabor’actif » ainsi le responsable agricole propose d’utiliser la blockchain (dont il explique le fonctionnement) pour créer du lien entre producteurs et consommateurs et les plateformes « agiles, transparentes et décentralisée » pour permettre aux membres de la communauté de s’organiser et « créer du bien commun ».

« Nous sommes à la croisée des chemins » annonce l’agriculteur vendéen qui invite à « chercher à comprendre [les nouveaux outils] puis les adopter en mettant en mouvement toutes les forces nécessaires conduisant à une agriculture viable, vivable et durable. »

Vous trouverez ci-après le sommaire détaillé de Agroéconomicus – manifeste d’agriculture collabor’active” paru aux Editions France Agricole en février 2017.

Introduction /Faire de l’agriculture un projet inclusif

Première partie

L’agriculture et l’agroalimentaire : décryptage d’une mutation

Le consommateur

L’agriculteur

1) De Méline à nos jours : une agriculture qui se modernise

1890-1960 : de Jules Méline à Edgard Pisani

    • La jeune République et les paysans
    • Vichy et l’agriculture
    • Naissance de la coopération agricole
    • 1945 : nourrir le pays

1962-1992 : les trente glorieuses de l’agriculture

    • Le syndicalisme
    • Une nouvelle génération
    • La création de réseaux innovants
    • Société de consommation : la rupture

1992-2016 : l’agriculture administrée

    • L’avènement du libéralisme
    • La montée en puissance de l’administration européenne
    • Principe de subsidiarité et jacobinisme (ou concurrence Etat-Europe)

2) Agriculture et agroalimentaire : une approche mondiale

1992-2016 : l’agriculture administrée

Une population à nourrir toujours croissante

L’alimentation : des enjeux multiples

    • Des enjeux identitaires
    • Des enjeux économiques
    • Des enjeux sociétaux
    • Des enjeux territoriaux
    • Des enjeux sanitaires
    • Des enjeux environnementaux

3) L’agriculture : un secteur économique organisé

La vie dans le monde rural, l’économie collaborative avant l’heure

  • De la jeunesse agricole chrétienne
  • Du syndicalisme aux coopératives : de belles réussites qui ont peut-être dévié ?
    • Le syndicalisme agricole : peser sur les décisions politiques
    • Réinventer les organisations professionnelles
    • La coopération agricole : de la logique du territoire à celle de l’économie

Deuxième partie

Plateformisation, blockchain : les piliers de l’économie de réseau !

La révolution numérique

4) La plateformisation : transformation sociétale globale

Différents types de réseaux et de connexions

Les bases de données

Quel type de réseau pour les données agricoles ?

Que change la plateformisation ?

5) La blockchain, what is it ?

Histoire

  • Brève histoire de la monnaie
  • Un choc des cultures considérable

Qu’est-ce que la blockchain ?

Les cryptomonnaies à l’origine de la blockchain

Le protocole blockchain

Arrivée d’Ethereum

Blockchains privées ou publiques ?

La blockchain risque-t-elle d’être victime d’un « cycle de hype » ?

Intérêt de la blockchain : l’Internet des transactions

  • Fiabilité
  • Sécurité
  • Désintermédiation

Les cas usages

  • Les organisations autonomes décentralisées (DAO)
  • La blockchain et les réseaux

6) L’économie de réseau : la société de demain ?

Les travailleurs indépendants

Vers un nouveau mutualisme

Les barbares bienveillants

Troisième partie :

Agriculture et agroalimentaire : un monde à « barbariser »

L’âge des plateformes : le poids, pas la masse

7) Les six domaines d’Agronuméricus à barbariser

L’anticipation et la gestion des risques

Le financement

La recherche et le développement

  • Qu’est ce qu’un farmlab ?

La smart agri

  • Propriétés d’usage ?

Le conseil et la formation

La commercialisation

8) Les fondamentaux de l’évolution de l’agriculture

Israël, un modèle d’organisation agricole

Un réseau collectif maillé qui s’ignore

  • Sur le plan environnemental
    • Le marché du carbone
    • Gérer l’eau, la diversité
  • Sur le plan économique
    • Réparer le miroir de la connaissance
    • DAO
  • Sur le plan social
    • Nourrir correctement les hommes
    • Limiter les pertes et faciliter le partage
    • Les entreprises agroalimentaires innovent

9) Alimentation et agriculture : vous avez dit confiance ?

Simplifier le contrôle des filières

Contractualiser les échanges

La traçabilité alimentaire

  • Un caractère règlementaire
  • Des filières déjà tracées
  • Labels et certifications
    • L’origine géographique : AOC ; AOP et IGP
    • La certification agriculture biologique
    • Le label rouge
  • Ubérisation des qualifications ?
  • Reprendre en main la certification
  • Contractualisation
  • Organismes de producteurs
  • Etablir des contrats simples et fiables ?

10) Entre protectionnisme et libéralisme, une troisième voie est-elle possible ?

L’agriculture et l’ère industrielle

Du rapport de force au rapport de flux

11) Les soixante ans qui ont changé l’humanité : retour vers le futur

Dis, Papy, dessine-moi n « ageekulteur »

« Alors, dis-moi papy, comment cela s’est-il passé ? »

Conclusions

12) L’audace en héritage

S’ouvrir au monde

Place à la créativité

13) Favoriser l’initiative et l’intraprenariat

Des laboratoires de demain

Agir plutôt que planifier

14) De la FinTech aux monnaies cryptées : repenser le financement

Financement agricole participatif

Love money, business angels et family offices

La plateforme de données en réseau collaboratif maillé

Plateforme propriétaire et plateforme universelle

L’usage de la donnée dans le système d’hier

Transparence et traçabilité de la donnée

15) Les politiques publiques

Remettre en cause les élites

Définir la politique agricole

Définir la traçabilité des denrées alimentaires

Conclusion

Passer d’une économie de marché à une économie de réseau

Pour réussir : se convertir en plateforme

La blockchain en créateur de lien

Sauté du bocal !

Back To Top