fbpx skip to Main Content
Le Conseil Spécifique Non Obligatoire : Pourquoi Et Pour Qui ?

Le conseil spécifique non obligatoire : pourquoi et pour qui ?

Dans son décret n°2020-1265 du 16 octobre 2020 relatif au conseil à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques et à la certification de leurs distributeurs et utilisateurs professionnels (ouf !), l’Etat aborde le sujet des conseils stratégiques et spécifiques à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques.

Le conseil spécifique pour qui ?

Le conseil spécifique s’adresse aux entreprises qui sont susceptibles, dans le cadre de leur activité, d’utiliser des produits phytopharmaceutiques réservés aux professionnels.

Il n’est nullement obligatoire.

Le conseil spécifique c’est quoi ?

Le conseil spécifique à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques est établi en tenant compte des éléments communiqués par le décideur de l’entreprise utilisatrice de produits phytopharmaceutiques sur sa stratégie de protection des cultures, des précédents culturaux et des traitements déjà effectués.

Il indique les méthodes alternatives à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques disponibles pour lutter contre la cible du traitement recommandé, en prévenir l’apparition ou les dégâts.

Il promeut les actions de réduction de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques compatibles avec les spécificités de l’entreprise.

Le conseil spécifique justifie le caractère approprié à la situation de l’entreprise, de toute recommandation d’usage de produits phytopharmaceutiques, sauf lorsqu’il s’agit de méthodes alternatives et recommande en priorité les produits ou substances qui ont le moins d’impacts sur la santé publique et l’environnement.

Les produits phytopharmaceutiques composés de substances dont on envisage la substitution ne sont recommandés que lorsqu’aucune autre solution adaptée n’est identifiable.

Attention : Le conseil spécifique à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques est conservé par l’utilisateur et par la personne agréée qui l’a délivré pendant une durée de trois ans.

Qui peut réaliser ce conseil ?

Seules les entreprises détenant l’agrément « Conseils stratégique et spécifique à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques » sont habilités à délivrer un tel conseil.

 

Suite à la prochaine mise en vigueur de la séparation du conseil et de la vente de produits phytosanitaires et à cet article sur les conseils spécifiques, nous souhaiterions connaître votre avis à ce sujet. Pour ce faire, répondez à notre bref questionnaire en cliquant ici

Back To Top