skip to Main Content
L’agriculture A T’elle Le Rôle Principal Dans La Transition énergétique ?

L’agriculture a t’elle le rôle principal dans la transition énergétique ?

Le secteur agricole est souvent regardé comme l’un des secteurs les plus pollueurs de France. Certes, il produit 20% des gaz à effet de serre du pays[1], mais l’Agriculture compense plus ses émissions carbones que l’on ne pourrait le penser. En 2015, près de 20% de la production nationale d’énergies renouvelables venaient des exploitations agricoles.[2] Mais alors quelles sont les méthodes utilisées par l’agriculture pour compenser l’émission de gaz à effet de serre et produire cde l’énergie « verte » ?

agriculture et transition énergétique-3Contributions actuelles du secteur agricole à la transition énergétique

Le secteur agricole est tout d’abord l’un des plus grands puits de carbone. A travers les déchets organiques, la biomasse, les prairies et les vergers… et surtout et la matière organique du sol permettent de stocker environ 80 tonnes de carbone par hectares.[3] Ce stockage est essentiel à la compensation des gaz carboniques relâchés dans l’atmosphère.

Mais comme précédemment mentionné, le secteur agricole est également un important contributeur aux énergies vertes produites en France. Etudions ensemble les principales sources d’énergies renouvelables produites par ce secteur.

agriculture et transition énergétique-1

La Biomasse et le Biogaz dans l’agricole

La biomasse est la partie biodégradable des coproduits et produits d’origine biologique provenant de l’agriculture (foin, paille, lisier, fumier etc.). Grâce à l’utilisation de ces matières, on peut produire plusieurs sources d’énergies renouvelables.

Par exemple, en méthanisant la biomasse, c’est-à-dire en laissant décomposer les matières organiques, on obtient du biogaz et du digestat que les agriculteurs peuvent utiliser comme fertilisant.[4] Le biogaz est la plus grande part des EnR produites du secteur agricole, et pour cause, il peut être transformé en chaleur, en électricité et même en biocarburant. L’usage du biogaz est donc multi fonctionnel et rentable pour les agriculteurs. Le biogaz peut être injecté directement dans le réseau dans le cas où la production s’effectue à proximité immédiate d’une canalisation de gaz. Cette technique produit de la chaleur qui peut être valorisée pour chauffer un réseau de chaleur des bâtiments d’élevage ou d’habitation et de l’électricité réinjecté sur le réseau. Un autre usage de la biomasse se fait par la combustion de celle-ci.

Au total, grâce à la biomasse, le secteur agricole produit aujourd’hui 96% de la production totale du biocarburant et 26% du biogaz produit total en France.

agriculture et transition énergétique

Panneaux Solaires et Eoliennes sur les exploitations agricoles

Aujourd’hui, 11 000 exploitations agricoles françaises produisent de l’électricité issue de panneaux photovoltaïques. La taille des exploitations est idéale car leur toiture est généralement assez grande pour contenir une surface importante de panneaux[5], ce qui rend leur rendement plus important. Les coûts d’installation des panneaux photovoltaïques a également vu une baisse significative ces dernières années : -80% depuis 2008.[6] L’énergie renouvelable issue de ces infrastructures est donc devenue très rentable pour les agriculteurs. En ce qui concerne l’éolien, l’ADEME estimerait qu’aujourd’hui 83% de l’électricité totale produite par le vent en France est issue d’es éoliennes présentes sur les terrains d’exploitations agricoles. En effet, il y a peu d’obstacles au vent, ce qui est essentiel pour l’éolien.

Les énergies renouvelables : un avantage économique

Malgré l’investissement qu’est l’installation des moyens de production, sur le long terme, produire des énergies renouvelables a avant tout un avantage économique. En effet, l’énergie issue des EnR peut être auto-consommée ou revendue, ce qui permet à la fois d’économiser sur la facture ou d’ajouter une source de revenu. D’après un rapport fait par l’ADEME, 112 millions d’Euros étaient économisés sur la facture énergétique des exploitations qui autoconsommaient leurs EnR en 2015.[7] Mais ce sont aussi 15 000€ qui peuvent être ajoutés au revenu annuel agricole moyen (qui s’approche aujourd’hui de 25 000 €) soit une augmentation de 48 % ! Alors qu’il devient de plus en plus difficile de dégager un revenu et de financer les exploitations agricoles, les énergies renouvelables sont devenues un moyen de diversifier et de sécuriser le revenu des agriculteurs.

Le coût de l’installation des infrastructures était jusqu’à présent le principal frein des énergies renouvelables au sein des exploitations agricoles. Mais aujourd’hui le gouvernement français veut promouvoir l’agroécologie et renforcer ses plans d’aides aux agriculteurs. Il y a par exemple le PCAE (Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations agricoles) qui aide les exploitations cherchant à améliorer leur performance énergétique et/ou à développer le vert.[8] Les industriels et promoteurs des énergies renouvelables (méthanisation, panneaux photovoltaïques, micro-éolien…) ont d’ailleurs des offres spécifiques pour les agriculteurs qu’ils ont exposées au Salon de l’Agriculture.

L’accélération du réchauffement climatique et la transition énergétique ne fait que d’autant plus pousser les agriculteurs à investir dans les énergies renouvelables. Déjà 50 000 exploitations agricoles en produisent en France, mais d’ici 2023, l’ADEME estimerait que le nombre d’exploitation agricoles impliqués dans la production d’énergies renouvelables devrait doubler. C’est donc signe que les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à devenir de véritables producteurs d’énergie renouvelable et en particulier d’électricité.

Article rédigée par Morgane Travers, journaliste freelance basée à Londres spécialiste des énergies renouvelables.Contact : morganetrvs [at] gmail.com

Crédit photo CC : Pixabay


[1] https://www.actu-environnement.com/ae/news/agriculteurs-reductions-emissions-ges-30767.php4

[2] http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/agriculture-enr-contributions-opportunites-2018-synthese.pdf

[3] https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-22284-sols-agricoles.pdf

[4] http://www.biogaz-energie-renouvelable.info/methanisation_definition.html

[5] https://www.utilitywise.fr/2018/03/02/lagriculture-dans-la-transition-energetique/

[6] https://particuliers.engie.fr/electricite/conseils-electricite/photovoltaique/panneau-solaire-prix.html

[7] http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/agriculture-enr-contributions-opportunites-2018-synthese.pdf

[8] http://agriculture.gouv.fr/plan-de-competitivite-et-dadaptation-des-exploitations-agricoles

Back To Top