skip to Main Content

Quand et comment renouveler son certiphyto ?

Recevez 9 conseils pour réussir votre test cetiphyto 

Le Certiphyto, est en fait un certificat individuel produits phytopharmaceutiques ou CIPP dont l’objectif est d’améliorer les pratiques pour protéger sa santé et protéger l’environnement, notamment la ressource en eau et également qui facilite la mise en œuvre des pratiques agricoles qui sont alternatives à la chimie de synthèse.

Quand faire la demande de renouvèlement de son certiphyto ?

La demande de renouvèlement au maximum 3 mois avant la date d’échéance de validité du certificat en cours, sachant qu’aujourd’hui tous les certificats individuels ont une validité de 5 ans.

Est-ce qu’il est préférable d’attendre le dernier moment pour faire sa demande de renouvèlement ?

Non,  puisque l’administration prend en compte la date de fin de validité du certificat individuel et aoute 5 ans et non la date à laquelle il est renouvelé.

Il est donc recommandé d’anticiper de quelques mois le renouvèlement de votre certificat individuel, aucune durée ne sera perdue.

5 « certiphytos » existent aujourd’hui :

1. Opérateurs : les personnes salariées des exploitations agricoles, d’ETA ou d’entreprises de travaux paysagers à qui l’on indique quel travail faire avec quel produit.

2. Décideurs en entreprise non soumise à agrément : les chefs d’exploitation qui achètent et utilisent les produits seuls ou dans le cas d’entraide entre exploitations.

3. Décideurs en entreprise soumis à agrément : les responsables d’entreprises des paysages et des entreprises de travaux agricoles (ETA). Tous ceux qui font de la prestation de service où il y a une facturation.

4. Mise en vente et vente de produits phytopharmaceutiques : que ce soit auprès du grand public dans les LISA ou les grandes surfaces ou auprès des professionnels agricoles dans les entreprises de distribution (coopératives et négoces).

5. Conseil à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques : conseils avec ou sans vente, c’est l’aspect de préconisation qui est mis en avant. Il s’agit des conseillers, des consultants, des technico-commerciaux.

Quelles sont les 3 voies pour obtenir votre CIPP ou « certiphyto » ?

1. Faire un test et avoir suffisamment de bonnes réponses

Le test, il dure une 1 H 30, ce qui est très confortable pour 30 questions de type QCM.

  • Opérateurs, il faut 12 réponses justes au minimum sur 20 questions,
  • Décideurs-chefs d’exploitation : 15/30,
  • Décideurs responsables d’ETA en prestation de service : 20/30,
  • Vendeurs : 20/30,
  • Conseiller : 25/30.

Il y a trois paquets de 10 questions.

  • Règlementaires et sécurité environnementale,
  • Santé et sécurité des applicateurs et tout ce qui est espaces publics,
  • Réduction des usages des produits phytopharmaceutiques et les méthodes alternatives.

2. Suivre une formation d’actualisation des connaissances sans test

Le nombre de jour de formation dépend du certificat individuel visé :

  • 1 jour de formation pour les opérateurs et les chefs d’exploitation, pour les responsables d’ETA, les décideurs en entreprise soumis à l’agrément et les personnes qui réalisent la mise en vente
  • 2 jours de formation pour les conseillers.

Où trouver un Organisme de Formation pour renouveler son certiphyto ?

Pour trouver un centre de formation habilité, vous pouvez aller sur le site Chlorophylle qui met en avant les différents organismes de formation (O.F) qui peuvent dispenser ce type de formation.

http://www.chlorofil.fr/diplomes-et-referentiels/titres-et-certificats/certificats-individuels-professionnels-produits-phytopharmaceutiques.html

3. Suivre une formation d’actualisation des connaissances sans test

Pour savoir si votre diplôme est adapté au certificat que vous visez, vous pouvez vous rendre sur www.legifrance.gouv.fr, il y a la liste des diplômes avec leurs équivalences.

Quelles démarches faire une fois les documents obtenus ?

Il vous faut maintenant faire la démarche administrative auprès de www.service-public.fr en fournissant l’attestation de formation. Si vous avez fait le test, c’est le bordereau de score que vous devez présenter et si c’est l’équivalence d’un diplôme, il faut un scan ou une copie de ce dernier.

Si vous avez des questions ou des remarques ou surtout si souhaitez de l’aide pour préparer le test contactez-nous nous sommes en mesure de vous aider sur ce point.

Back To Top