Le système BBCH est une échelle destinée à identifier les stades de développement phénologique d’un végétal. L’acronyme BBCH vient de l’expression allemande « Biologische Bundesanstalt, Bundessortenamt und CHemische Industrie ».

Ce code, divise en 10 stades numérotés de 0 à 9, décrit les principaux stades phénologiques des plantes cultivées.

Le chiffre des dizaines est complété par un second chiffre, correspondant au stade secondaire de la plante. Cette échelle va donc du stade 00 qui correspond à la semence sèche au stade 99, correspondant au végétal mort ou en période de dormance.

Les 10 principaux stades BBCH de développement

  • 00-09 : Germination, développement des bourgeons, levée
  • 10-19 : Développement des feuilles (tige principale)
  • 20-29 : Formation de pousses latérales, tallage
  • 30-39 : Développement des tiges et des pousses, croissance des rosettes
  • 40-49 : Développement des organes de propagation végétative (organes de reproduction sexuée, gonflement de l’épi ode la panicule) ou des parties végétatives de récolte
  • 50-59 : Apparition de l’inflorescence, épiaison
  • 60-69 : Floraison
  • 70-79 : Fructification
  • 80-89 : Maturation des fruits ou des graines
  • 90-99 : Sénescence et dormance

Sur les étiquettes des produits phytopharmaceutiques figurent, quasi systématiquement les stades BBCH, de l’application préconisée par le fabriquant.

Par exemple les stades BBCH sont utilisés en lieu et place d’un nombre de jours avant la récolte pour donner des indications sur le bon moment pour appliquer le produit afin de respecter le DAR (Délai Avant Récolte).

Sources :

Guide « Utiliser de la réflexion à l’application » de Syngenta

https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_BBCH

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *