image

L’exercice d’une activité complémentaire liée à son exploitation agricole est répandu. De nombreux agriculteurs complètent marginalement ou significativement leur revenu en ajoutant à leur métier une activité rémunératrice directement en lien avec le monde agricole et/ou leur exploitation.

Des exemples seront donnés dans cet article. Il s’agit bien ici d’une activité qui n’est pas l’activité de base d’une exploitation agricole à savoir : la production, la transformation éventuelle et la vente sous toutes ses formes. Il ne s’agit pas non plus d’une double activité où le second métier est éloigné de l’exploitation agricole. Pour rentrer dans le champ d’une activité complémentaire le lien est étroit avec le métier agricole de base et/ou le monde agricole.

Voici donc 8 raisons d’exercer une activité complémentaire à son métier d’agriculteur producteur.

1) Obtenir un complément de revenu

Il est tout à fait envisageable de s’engager bénévolement dans de nombreuses associations à but non lucratif… mais l’objectif ici est bien de parler des activités rémunératrices. La motivation est simple : générer un revenu complémentaire. Toute activité licite en lien étroit avec l’exploitation agricole et/ou le monde agricole est alors en prendre en considération.

2) Se faire plaisir, passer du bon temps

Il serait fort dommage que cette activité complémentaire ne vous apporte pas des sourires et du bonheur. Dans vos critères ne négligez pas ce point sinon, votre motivation risque de s’essouffler rapidement.

3) Valoriser du temps disponible

Bien évidemment, si vous n’avez pas le temps d’exercer votre métier de base, il paraît illusoire d’avoir une activité complémentaire. Cependant, une des particularités de l’activité agricole est la saisonnalité. Les périodes de moindre activité existent et les « coups de bourre » ne sont pas permanents. Ce temps chacun peut choisir de le mettre à profit comme il l’entend. Vous pouvez donc valoriser ce temps disponible comme vous le voulez. Exercer une activité rémunérée complémentaire est un choix possible.

4) Valoriser du matériel agricole que vous possédez

Vous disposez de matériel agricole rare ou particulièrement performant ? Vous pouvez proposer vos services à vos voisins. La prestation agricole, sauf pour la pulvérisation de produits phytopharmaceutiques, ne nécessite pas, à ce jour, la constitution d’une entreprise à part entière de type ETA (Entreprise de Travaux Agricoles).

5) Valoriser un bien immobilier que vous possédez

Votre ferme est dans une belle région ? Elle offre un cadre accueillant ? Vous pouvez recevoir des touristes ou des professionnels de passage chez vous via une Chambre d’Hôte, un Gîte ou tout simplement par l’intermédiaire de plateformes de mise en relation du type AirBnB.

6) Valoriser une passion, une compétence en lien avec votre exploitation agricole

Partager sa propre expertise d’exploitant, être formateur en prestation pour une entreprise de formation agricole, être enseignant dans un lycée agricole sont autant des exemples concrets. Votre compétence d’agriculteur est alors valorisée. De plus, elle bénéficie à d’autres qui apprennent et progressent grâce à vous.

Vous voulez devenir agri-expert ? Contactez l’équipe Agrifind : contact@agrifind.fr ou répondez à ce court questionnaire.

7) Rejoindre une équipe : exercer une activité en prestation pour une entreprise de la filière agricole

Une des difficultés possibles rencontrée dans le cadre d’une exploitation agricole est une certaine forme d’isolement. Vous pouvez exercer une activité de commercialisation d’intrants (semence, engrais…), de logiciel informatique ou autre en prestation pour une entreprise démarchant les agriculteurs. C’est une façon de rejoindre un collectif et d’entretenir des relations de type professionnelles.

8) Sortir du quotidien de l’exploitation agricole

« Sortir de la ferme », « Voir du monde », « Aller à la rencontre des gens » sont autant de motivation d’exercer une activité complémentaire. Cela répond à un besoin d’ouverture et de lien social. C’est une forte source de motivation pour bon nombre d’agriculteurs qui ont fait ce choix.

Et pour conclure voici d’autres exemples non cités précédemment : Expert agricole pour les assurances (dégâts gibier, de grêle…), restaurant à la ferme, ferme pédagogique… Ces activités sont nombreuses et variées, elles peuvent vous convenir ou pas. Le tout est de la choisir avec soin. N’oubliez que pour qu’elles s’inscrivent sur le long terme, le côté plaisir est à considérer au premier plan.

Si j’ai oublié des activités complémentaires rémunérées que vous exercez ou dont vous avez connaissance, merci de les mettre dans les commentaires.

Crédit photo : Visit Mississipi

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :complememt de revenu poir agroculteir, faire une activité complémentaire avec limmobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *