Protéger ses mains

Lors de la manipulation des produits phytopharmaceutiques, la protection des mains avec des gants adaptés et le lavage systématique de ces dernières sont des habitudes à avoir constamment.

En effet, les mains ne représentent que 5 % de la surface du corps mais de l’ordre de 80 % des contacts des produits avec la peau.

Les mains sont responsables de contacts directs et indirects.

  • Les contacts directs concernent l’opérateur en cours d’activité professionnelle avec des produits phytosanitaires (manipulation de bidon, de buse ou de semences traitées, éclaboussure, …)
  • Les contacts indirects sont ceux transmis par l’opérateur (qui a les mains souillées) à son entourage, ses collègues, ses voisins ou sa famille. Ils se font par l’intermédiaire du volant du tracteur, du téléphone, d’une poignée de main…

Source principale : https://www.syngenta.fr/agriculture-durable/bonnes-pratiques-agricoles/article/priorite-securite-protection-mains